Les guides

Les Guides

50277561_395020777971432_5923318689314111488_n

Qui sont-elles?

Il s’agit des filles entre 11 et 14 ans. Elles sont regroupées par équipage au sein d’un groupe appelé la Tribu.

Que font-elles?

L’aventure pour apprivoiser le monde
Aujourd’hui, proposer à des jeunes adolescents de vivre l’aventure, c’est d’abord leur proposer de sortir de chez eux, de découvrir, d’explorer ce qui existe dehors.

La proposition pour les 11-14 ans invite donc à explorer ensemble ce monde grand ouvert, à explorer des terres inconnues. Pour cela, en équipage, les jeunes proposent une aventure, en Tribu, elle est votée. Ensuite, charge à chacun d’y prendre part. En devenant acteur du projet, le jeune sort de la posture du spectateur. En jouant le jeu de l’équipage, il refuse l’individualisme. En vivant des imaginaires riches, il prend le monde comme terrain de jeu. En vivant des projets grandioses, il change son propre regard sur ce qui l’entoure.

Des réunions ont lieu sur la journée, toutes les trois semaines environ, et nous partons camper trois week-ends dans l’année, et 15 jours l’été. Grands jeux, spectacles, services dans des associations, temps de réflexion, marche à pied, chant, les activités sont variées, et les chefs donnent aux jeunes l’occasion de participer pleinement à leur élaboration.

Contact :

Guillemette Colle : sgpguides@gmail.com

Si vous souhaitez faire retirer les photos pour des questions de droit à l’image, contactez-nous : denis.colle01@gmail.com

WE du 8/9 juin

Ce WE, les guides sont parties camper à St Rémy les Chevreuses ! Pour leur 5ème WE, le temps était au rendez-vous. Les guides ont repris leur vaisseau pour atérrir sur Pandora. Leur objectif: rentrer en contact avec les Navi’s pour que ceux-ci leur apprennent comment ils ont réussi à se débarrasser des Détritus. Le soir, les guides ont raconté aux Navi’s les grandes étapes de leur périple depuis leur fuite de la Terre (Glorblox, une rencontre avec des cuisiniers de l’espace, une étape sur Pandora). Dimanche, le cuisinier leur a ensuite appris comment planter des fruits et des légumes, chaque guide est ensuite repartie avec une pousse de basilic, à elles maintenant de faire reverdir la Terre et d’en prendre soin !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sortie du dimanche 17 février

Ce dimanche, la Tribu a profité du beau temps et est parti au Bois de Boulogne ! Après le déjeuner, les guides ont appris plusieurs chants pour se préparer au jamboree. Ensuite, un jardinier est venu les voir pour leur apprendre à manger de saison ! Chaque équipage a dû alors se battre pour s’emparer des légumes des autres équipes et ainsi constituer des recettes !

La deuxième partie de l’après-midi a été consacrée à la préparation des we d’équipage. Selon leur rôle dans l’équipage, chaque guide avait une mission à réaliser pour rendre ce we possible (préparation des menus, de la liste de matériel, rédaction d’un mail aux parents, planning du we, etc)

Sortie du dimanche 20 janvier

Ce dimanche, les guides ont rencontré deux cuisiniers venus d’une autre planète. En effet, nous avons dû quitter la planète Terre qui a été détruite par les mauvais traitements des hommes, il nous faut donc apprendre à manger autrement si nous voulons revenir y habiter un jour ! Les guides sont donc partis par équipe dans différents restaurants de l’arrondissement pour récupérer une recette leur permettant de cuisiner… des criquets ! Cette recette sera testée au cours du we d’équipage.

Par la suite, deux réalisateurs sont venus rencontrer les guides: ils désirent tourner un film sur le scoutisme mais n’ont comme seule témoin une grand-mère ayant oublié tous ses souvenirs… ! Ils demandent alors aux guides d’écrire par équipage un script pour raconter leurs souvenirs des camps et de tourner une vidéo au cours de leur we d’équipage.

Enfin, la Tribu a pu prendre une photo grâce au fond qui avait été peint pendant la 1ère sortie de l’année !

Lumières de Bethléem le 16 décembre

Ce dimanche, les guides ont rejoint la Tribu des scouts de St Pierre de Montrouge pour vivre cette journée. Au programme: jeux brise-glace, pique-nique et jeu de société pour comprendre ce qu’est la lumière de Bethléem ! Chaque année, une flamme est allumée dans la grotte de la Nativité au début de l’Avent et est transmise dans le monde entier. Les scouts l’ont rapportée en France, elle symbolise le message de paix de Noël.

En milieu d’après-midi, nous sommes partis tous ensemble à St jean Baptiste de la Salle pour rejoindre tous les scouts du territoire Paris Sud et vivre une cérémonie d’accueil de cette lumière. Puis à 17h, retour à St germain des Prés où notre aumônier ainsi que les parents nous attendaient pour accueillir la lumière dans la crèche de l’église. Chaque guide a par la suite pu rentrer chez elle avec une bougie allumée à cette flamme. Ce fut une très belle journée remplie de la joie de Noël !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sortie guide du 02 décembre

Ce dimanche, les guides ont appris que Picpus, un grand ennemi, a volé la machine transformant les cailloux en eau qu’elles avaient récupérée à la dernière sortie… ! Heureusement les habitants de Glorblox ont trouvé trois débuts de pistes qui mènent sûrement à sa cachette… Après 2h à affronter des épreuves et déchiffrer de nombreux messages codés, les guides ont finalement appris que Picpus était parti se réfugier au jardin du Luxembourg ! La Tribu est partie à sa poursuite et a réussi à le capturer et récupérer la précieuse machine.

Après ces émotions, la Tribu s’est rassemblée pour vivre un temps spirituel sur la paix. par équipe les guides ont réalisé des petites saynètes pour mettre en scène des situations de conflit pendant un camp. Chacune a par la suite dessiné une colombe sur une feuille puis a choisi une situation de conflit autour d’elle sur laquelle elle déciderait de porter son attention pendant l’Avent. Les guides sont alors venues piocher une colombe et ont été invitées à la conserver pour qu’elle leur rappelle tout au long de l’Avent leur résolution.

La sortie s’est enfin achevée par un jeu dans le jardin de l’abbaye avec les louveteaux !

En photo vous pouvez voir le résultat de leur travail de la sortie précédente.

 

Sortie guide du 11 novembre

Ce dimanche, les guides ont embarqué dans leur vaisseau spatial, direction… Glorblox ! En effet, la Terre a été abîmée par les Hommes et la Tribu est à la recherche d’un moyen pour la rendre de nouveau habitable. Les guides ont dû batailler pour récolter les éléments d’une machine leur permettant de transformer les cailloux en eau ! Malheureusement, le satellite auquel la machine est relié est dirigé par un grand ennemi qu’il va nous falloir combattre prochainement…

Après cela, à l’occasion du centenaire de l’Armistice, St François d’Assise est venu partager un message de paix à la Tribu. Les guides ont ainsi pu réfléchir à partir de la prière qu’il leur a transmise à des questions comme: comment je réagis face aux conflits autour de moi ? Comment cela me touche-t-il ?

La Tribu s’est ensuite attelée à préparer un grand événement qui aura lieu cet été… Le jamboree ! Le thème étant « Connecte », 4 équipes se sont constituées pour améliorer la communication de l’unité. Leurs objectifs: créer une insigne de Tribu, préparer une mise en scène pour prendre une photo de Tribu, choisir une mascotte à la Tribu et décorer le mur du local ! Les chantiers ont commencé, suite au prochain épisode…

 

 

 

Sortie guides du 11 février 2018

Ce dimanche, après la messe de 11h à Saint-Germain-des-Prés, les guides sont parties en direction du Bois de Boulogne. Beau ciel bleu et fraicheur de l’hiver parisien les ont accompagnés. Un temps dans le métro et une bonne petite marche ont suffi pour que les guides se réjouissent d’enfin s’asseoir au milieu de la pelouse de la Muette et de savourer un pique-nique.

Après le repas, l’inspecteur Ernest Dugras, maintenant bien connu des guides, est venu leur rendre visite. Lors de la dernière sortie, les guides avaient remis l’affiche volée et retrouvée par elles à sa propriétaire : Mme Paulette de Perpétue. Celle-ci avait été bien émue, mais l’inspecteur, ne se laissant pas toucher par quelques larmes de joie, l’avait accusée de faire partie d’une étrange organisation… Changeant brusquement d’humeur, Mme Paulette de Perpétue s’était laissée aller à une crise de nerfs, avait abandonné son affiche aux guides en disant qu’elle lui portait malheur, et était partie. Aussi, lors de la sortie de ce dimanche, l’inspecteur a avoué aux guides qu’il avait suivi discrètement Mme de Perpétue après son départ. Elle s’était rendue au Bois de Boulogne et avait déchiré un parchemin, laissant aller des bouts de papier aux quatre vents. Bien décidé à résoudre le mystère planant sur l’affiche et l’étrange organisation, l’inspecteur avait récupéré les morceaux de parchemin. Il est donc venu rendre visite aux guides pour les leur remettre, à condition qu’elles les méritent…

Un Stratego grandeur nature a permis à chaque équipe de récupérer un bout de parchemin codé. Chacune l’a décodé grâce à la clé du code des templiers, et a exposé devant la Tribu ce que le parchemin leur a révélé du mystère. L’étrange organisation est en fait une famille, les Small Feet. Depuis des générations elle voue une haine froide à une autre famille : les Big Feet. Et un évènement a envenimé la situation : une histoire d’amour secrète et dramatique entre une Small Feet et un Big Feet… L’histoire serait trop longue à raconter ici. Toujours est-il que Mme de Perpétue est une descendante Small Feet, que l’affiche qu’elle avait en sa possession était le symbole de cet évènement, permettant à chaque membre de la famille de se le remémorer et d’attiser sa haine des Big Feet. Prises dans une affaire familiale et des quiproquos, les guides vont partir à la recherche de la vérité pour tenter d’aider les Small Feet et les Big Feet à se réconcilier.

Après ces activités pleines de rebondissements, les guides se sont posées avec un temps spirituel sur la bienveillance et sur la vie de la vénérable Anne de Guigné. Elles ont partagé en équipage sur ces thèmes avec des questions : la vie d’Anne de Guigné me touche-t-elle ? Qu’est-ce que la bienveillance ? Comment vivre la bienveillance dans ma vie quotidienne, au sein de la Tribu ?

Tout le monde étant refroidi par une bonne pluie, les chefs ont lancé des « Tchic et tchac », des « Watencho » et autres petits jeux scouts pour se réchauffer… Avant de prendre un dernier temps en équipage pour réfléchir à une mission solidaire à réaliser.

Il est temps de rentrer, nous prenons le bus et un petit goûter en chemin, et nous nous disons à la prochaine !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Premier week-end des guides – 11/12 novembre 2017

Samedi, vers 15h30, à peine arrivées au Prieuré Saint-Thomas, à Epernon, les guides sont chargées de monter leurs tentes. Alors qu’elles se préparent ensuite à goûter, la pluie commence à tomber, et la météo annonce que ça n’est pas près de s’arrêter d’ici dimanche après-midi. Le week-end s’annonce formidable !

Malgré l’absence des plus âgées, les chefs organisent la formation des équipages (4 équipes de 6 guides) selon des critères particuliers, en laissant aux guides le choix des filles desquelles elles s’entoureront durant l’année. Après quelques minutes de discussions, les équipages sont formés !

Très vite, la nuit tombe et les guides se voient donc accorder un temps libre durant lequel les chefs commencent à préparer le dîner… ce qui n’est pas une mince affaire au vu des conditions : n’ayant pas obtenu l’autorisation de faire de feu de camp, ils doivent utiliser des réchauds, dont un ne marche pas, pour préparer des spaghettis ainsi que leur sauce bolognaise ! A cela s’ajoute que la pluie tombe toujours. Finalement, un plat de qualité moyenne est servi, mais il ne faut pas s’en faire : c’est normal aux scouts !

Dès le début du repas, Denis, ancien chef jeannettes et actuel chef pionniers-caravelles nous rejoint (pour la joie des anciennes jeannettes) et passe la veillée avec nous. Il a d’ailleurs été d’une grande utilité aux chefs, qui se sont retrouvés à 2 au lieu de 3, à cause des maladies hivernales qui avaient couché une des 3 chefs (Guillemette).

C’est lors de cette veillée que les guides font la rencontre de deux personnes : Mme Paulette de Perpétue et M. Ernest du Gras. Mme de Perpétue est venue vers les guides pour qu’elles participent à une enquête qui lui tient à cœur : le vol d’une reproduction d’un tableau lui appartenant, The Lady of Shalott de John William Waterhouse. Elle explique que cette reproduction a une haute valeur sentimentale pour elle, et même plus… Elle souhaite que la recherche du voleur et de l’objet volé se fasse dans la discrétion, c’est pourquoi elle a fait appel à l’inspecteur privée Ernest du Gras, et aux guides (elle a été elle-même guide dans sa jeunesse).

Mme Paulette de Perpétue et l’inspecteur Ernest du Gras présentent aux guides l’état actuel de l’enquête. Ils ont en leur possession des indices concernant trois suspects. Pour vérifier que les guides sont assez bonnes pour faire partie de l’enquête, ils organisent un Mastermind : les codes à découvrir renvoient aux caractéristiques physiques des trois suspects. Les guides relèvent toutes le défi avec brio !

Cependant, cela ne suffit pas à Paulette, à qui il semble important que les guides connaissent bien le tableau visuellement. C’est la raison pour laquelle elle leur a préparé des puzzle du tableau à résoudre.

Cette tâche accomplie, elle leur raconte la légende que représente le tableau : une jeune femme vit seule dans une tour sur l’île de Shalott. Elle est victime d’un sort qui l’empêche de regarder le monde autrement que par le reflet d’un miroir, si elle s’y risque elle  meurt. Un jour elle voit dans son miroir le reflet d’un beau chevalier qui l’observe : Lancelot, du Royaume d’Arthur Camelot. Elle ne peut s’empêcher de se tourner vers lui, ce qui provoque l’accomplissement du sortilège. Le miroir se brise et la jeune femme sent que la mort commence déjà son lent travail. La rivière longeant son donjon mène au royaume du roi Arthur, la dame de Shalott monte dans une barque et se laisse dériver le long du cours d’eau, espérant arriver à temps chez son beau chevalier. Mais la mort la prend avant.

Malgré cette tragique légende, la veillée se termine par des chants scouts ! Et il est l’heure de dormir…

Dimanche, après une nuit dont personne ne s’est plaint, le réveil est programmé pour 8h, et tout le monde prend son petit-déjeuner sous un doux soleil, enfin ! Un petit « Brousse brousse » (jeu scout) est mis en place pour se réchauffer, avant que le départ à la messe de 10h soit annoncé. C’est une église très belle et simple qui nous accueille, et le prêtre a égayé la matinée et nourri les sujets de discussion après la messe, à cause de sa tendance à marquer de longues pauses au sein de chacune de ses phrases !

De retour au prieuré, un équipage fait la cuisine pendant que les autres ramassent du bois dans le parc du prieuré (service demandé par les sœurs). Au vu des sombres nuages, il est prévu de manger dans une salle mise à notre disposition, mais petit-à-petit le ciel se dégage, et il commence même à faire beau temps, nous décidons donc de déjeuner dehors. Il suffira de 10 minutes pour que le temps change du tout au tout, et cela nous vaut d’affronter la grêle lors du repas !

Il est déjà temps de ranger les tentes ! Cet effort est récompensé par un grand poule-renard-vipère dans la propriété, ce qui permet à tout le monde de bien se dépenser avant le retour à Paris ! Néanmoins, un temps spirituel (« temps spi ») est de rigueur. Le thème sélectionné est celui de la solidarité : c’est la terre d’aventure choisie par les guides au cours de la dernière réunion. Initialement un peu timides, les guides s’encouragent les unes les autres à travers leurs interventions, et finalement c’est une belle discussion que nous avons, qui nous permet de former l’ébauche d’un projet que nous réaliserons cette année : plus de détails seront communiqués lorsque nous les aurons mis en place ! Un dernier jeu (le téléphone arabe) et c’est parti pour aller à la gare.

Après 15 minutes de marche depuis notre lieu de campement, nous arrivons et attendons le TER… Le trajet en train passe rapidement (tout comme le week-end !) et déjà nous retrouvons les parents à la gare Montparnasse !

dav

dav

dav

dav

sdr

sdr

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

sdr

sdr

sdr

Sortie guides du 15 octobre

Les guides se sont rendues au Jardin Atlantique, sous un beau soleil, et ont reçu une bonne nouvelle… Comme chaque année, l’équipe nationale des Scouts et Guides de France tire au sort une tribu pour un voyage spatial à la découverte des terres d’aventure. Coup de chance, cette année ce sont les guides du groupe Saint Germain des Prés qui sont les heureuses gagnantes ! Sous la direction d’un chef de bord, les guides prennent un vaisseau spatial et décollent pour l’espace…Une terre d’aventure, qu’est-ce que c’est ? C’est un domaine d’activité que la tribu choisi pour vivre tout au long de l’année des activités, un imaginaire, des missions.

Les guides atterrissent tout d’abord sur Neptune, terre de la vie dans la nature. Elles rencontrent Monsieur Gustave qui cherche de quoi nourrir les animaux de ses terres. Pour lui elles partent à la recherche de pommes de pin, de trèfles, d’insectes et de feuilles d’arbre.

La deuxième planète est Vénus, terre de l’expression artistique. Les guides font la rencontre de deux artistes un peu fous : un peintre chanteur et un comédien couturier. Elles apprennent entre elles à faire connaissance par des jeux de mimes.

C’est maintenant sur Uranus qu’elles atterrissent, terre de la construction et de la fabrication. La reine de la planète, après une crise de colère, a détruit tous les pyramides qui faisaient la splendeur de son royaume. Problème : elle a un invité, et elle veut qu’il tombe sous le charme d’Uranus. Pour sauver la mise, les guides mettent en place des pyramides humaines toutes plus détonantes les unes que les autres. L’invité n’y voit que du feu !

Mercure, terre des rencontres internationales, où les guides rencontrent un vieil écossais et un ancien scout exilés incapables de déchiffrer un message codé. Grâce à leur sens logique, elles décodent un SOS venant de la planète Jupiter. Elles y vont sans perdre de temps.

Sur place, horreur, deux pauvres habitants effrayés sont coincés sur une banquise en train de fondre. Les guides s’approchent mais se retrouvent elles aussi sur un bout de banquise à la dérive qui fond petit-à-petit… Prêtes à tout pour sauver les jupitériens, elles font preuve de bravoure et peuvent bientôt repartir à la découverte d’une dernière planète…

Voici Mars, terre sport et santé. Un lapin et une licorne se disputent : qui des deux court le plus vite ? Les guides se partagent en deux équipes : une défend le lapin, l’autre la licorne dans un relai sportif. La licorne finit par gagner, pour la joie de son équipe !

Fatiguées par ce long périple, les guides peuvent enfin se poser et procéder au vote : quelle terre d’aventure va être élue pour cette année 2017-2018 ? C’est la terre solidarité qui l’emporte ! Après un bon goûter pour fêter ça, les guides sont de nouveau au taquet ! Le jeu-délivrance, un temps de relecture de la journée, et un temps spi finissent par les achever ou presque… C’est l’heure de la fin de la réunion !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Retrouvez vite le Calendrier des activités